Qu’est-ce que l’infertilité tubaire ?

L’infertilité tubaire se caractérise par une obstruction ou un endommagement des trompes de Fallope. Cela a pour effet d’empêcher le déplacement de l’ovule dans les trompes de Fallope afin d’être fécondé par le spermatozoïde.

Quelles sont les causes de l’infertilité tubaire ?

De nombreux cas de maladies des trompes trouvent leur origine dans une infection, comme par exemple une maladie inflammatoire pelvienne (MIP), une appendicite ou une péritonite. Une endométriose ou des adhérences, qui peuvent séparer les trompes de Fallope des ovaires, peuvent également en être la cause. Dans certains cas, des cicatrices consécutives à une opération peuvent endommager les trompes de Fallope ; ces dernières peuvent encore faire l’objet d’une ablation suite à une grossesse extra-utérine ou pour une raison autre. Il se peut parfois que les trompes de Fallope aient été sectionnées volontairement pour des raisons contraceptives, ou qu’une femme soit tout simplement née sans trompes de Fallope.

Quels sont les symptômes ?

Certaines femmes dont les trompes sont obstruées/endommagées présentent des symptômes, d’autres non. On compte, au nombre des symptômes possibles, des douleurs abdominales, de la fièvre, des pertes vaginales anormales, et des douleurs durant les règles, la miction ou les rapports sexuels. La perméabilité des trompes peut être testée à l’aide d’une hystérographie, ou HyCoSy : il s’agit d’introduire un colorant dans l’utérus et d’en suivre la progression lorsqu’il pénètre dans les trompes de Fallope. Le système de santé public peut parfois proposer ce test, et nous l’offrons également dans notre clinique.

Quel est l’impact des maladies des trompes sur la fertilité ?

Lorsque l’ovule est expulsé hors de l’ovaire, il se déplace le long des trompes de Fallope jusqu’à l’utérus, où il est fécondé par le spermatozoïde. Si les trompes de Fallope sont obstruées ou inexistantes, l’ovule ne peut pas se déplacer en direction de l’utérus, et ne peut donc pas être fécondé.

La FIV est-elle en mesure de soigner l’infertilité tubaire ?

La FIV est le traitement le plus répandu pour l’infertilité tubaire : on extrait les ovules des ovaires, et ils sont fécondés hors de l’organisme. Nous proposons ainsi la FIV à nos patientes souffrant d’infertilité tubaire, les ovules devant être retirés des ovaires afin d’être fécondés.

Nos traitements de FIV s’appuient sur le principe de la sélection naturelle afin de prélever des ovocytes de la meilleure qualité possible, plutôt que de se concentrer sur la quantité. Avec des doses médicamenteuses plus faibles, notre ambition est de proposer un traitement soucieux du bien-être féminin, et bénéfique pour la santé de la mère et celle du bébé.

Le choix du traitement le mieux adapté à votre cas dépendra d’un ensemble de facteurs, comme votre âge ou votre réserve ovarienne ; l’un de nos médecins saura vous conseiller quant à la meilleure option de traitement, et vous proposera un programme de traitement sur-mesure à partir des résultats d’un scanner et de vos antécédents médicaux.

Nous sommes ouverts et prêts à vous aider!

Nous tenons à rassurer nos patients que nous restons totalement accessibles à tous nos patients nationaux et internationaux, et que vous pouvez continuer à vous rendre à la clinique pour votre traitement.

Appelez-nous: +45 33 33 71 01

Lundi - Vendredi 8:00 - 15:30
Samedi 8:00 - 12:00
Dimanche Fermé

Nous vous remercions pour votre patience et votre compréhension pendant cette période difficile.

Réservez votre rendez-vous